Trivalis, la collectivité chargée du traitement des déchets vendéens


Au quotidien, le syndicat départemental Trivalis assure le traitement de plus d’une tonne de déchets provenant des ménages vendéens ou résidents en Vendée.
La quantité de déchets traités s’élève à 448 643 tonnes en 2014.

Le traitement comprend :

  • les opérations de transport depuis les centres de transfert et les déchèteries vers les lieux de traitement et de valorisation,
  • l’exploitation des installations publiques de traitement des déchets en Vendée ainsi que les études pour de nouveaux équipements et leur construction,
  • la vente des matériaux recyclables aux filières industrielles et l’écoulement du compost aux agriculteurs.

Ces opérations de traitement s’inscrivent dans le cadre d’une politique départementale issue du Plan dont la compétence appartient au Conseil Général de la Vendée.

Pour exercer ses missions de service public, Trivalis négocie des contrats avec :

  • des entreprises pour transporter les déchets et exploiter ses installations
  • des industriels pour assurer la reprise et le recyclage de déchets valorisables
  • des agriculteurs pour réaliser et utiliser le compost depuis les déchets verts issus des déchèteries
  • des bureaux d’études et les structures institutionnelles compétentes pour fournir les éléments techniques, juridiques et économiques permettant d’éclairer les choix du syndicat.


Dans le cadre de ses missions et dans l’esprit d’un développement durable, le syndicat départemental associe différents acteurs à ses travaux, et notamment :

  • la Chambre d’Agriculture et le Conseil Départemental dans le cadre de la valorisation agricole des composts issus du tri-compostage
  • les organismes nationaux agréés pour la reprise de déchets valorisables dans le cadre des Responsabilités Élargies aux Producteurs (REP)
  • les associations qui organisent, en Vendée, la collecte de certains déchets auprès des particuliers
  • etc.

Site de stockage de Tallud-Sainte-Gemme
Trivalis construit et exploite des équipements de traitement, ici le site de stockage de Tallud-Sainte-Gemme