ino vdt

VENDEE TRI inauguré le 6 juillet

Près de 300 personnes ont assisté, le 6 juillet, à la coupure du ruban inaugural de VENDEE TRI, nouveau centre de tri départemental des emballages situé à La Ferrière.

« En tant que maire, je suis fier que Trivalis ait fait le choix d’implanter ce nouvel équipement de traitement des déchets sur notre commune » annonce Jean-Marie Chamard, maire de La Ferrière, lors de son mot d’accueil.

Devant les 300 invités réunis sous chapiteau, Hervé Robineau se dit « satisfait du projet concrétisé, projet intégrant de la haute technologie et un circuit de visite moderne pour sensibiliser le plus grand nombre. » Le président de Trivalis évoque la constitution du projet VENDEE TRI en CREM (construction, réalisation, exploitant et maintenance), une première pour le syndicat. Les remerciements du président de Trivalis ont été nombreux. Auprès des 4 collectivités, qui ont séparé le papier des emballages ; auprès des entreprises qui ont conçu et construit VENDEE TRI dans le délai convenu ; auprès de la DIRRECTE dans le cadre des emplois en insertion ; auprès des partenaires tels que l’Ademe, Eco-Emballages et Eco-Folio ; auprès de la Fédération de la Pêche pour la découverte du milieu naturel, associée à la visite de VENDEE TRI, du milieu naturel, etc.

Très heureux de ce rendez-vous en cette fin d’après-midi à La Ferrière, Yves Auvinet salue « les maires de Vendée venus très nombreux à cette inauguration ». Pour le président du Conseil départemental, « VENDEE TRI est un bijou de technologie ». Le président du Conseil départemental révèle, pour la Vendée, une « double pole position, avec un syndicat unique pour le traitement, d’une part, et par la performance en matière de tri et de valorisation, d’autre part. »

Ces bons résultats amènent Laurent Gérault à encourager la Vendée, « à rester avec le maillot jaune, au moins jusqu’à l’an prochain », Tour de France oblige. Avec Trivalis, le vice-président du Conseil régional en charge de la Transition énergétique et de la Croissance verte, note que « la Vendée agit déjà dans l’économie circulaire au sein des Pays de Loire qui totalise 400 entreprises et 7 000 salariés travaillant dans le déchet. »

« Votre circuit de visite représente une proposition de choix auprès des enseignants pour faire adopter les bons gestes aux plus jeunes » salue Gwénaëlle Chapuis, cheffe du cabinet du Préfet de Vendée.

Au terme des discours, les invités ont eu la possibilité d’emprunter le parcours de visite pour voir de près l’intérieur de l’usine. Près de 150 personnes ont ainsi pu prendre la mesure de VENDEE TRI et se tester au Bon choix, au Bon œil et au Bons sens, les trois pôles dédiés, respectivement à réviser le tri à la maison, à imiter le travail des valoristes, à comprendre l’importance de trier pour préserver les ressources naturelles.