Rapport annuel 2021

Ce sont 505 211 tonnes de déchets ménagers et assimilés qui ont été collectées par les 17 collectivités de Vendée puis traitées par Trivalis. Quelques points clés sur le comportement des usagers et les actions mises en place par Trivalis.

Les ordures ménagères en légère hausse.

Parmi ces déchets, Trivalis note une augmentation des ordures ménagères de 3,4 kg/habitant/an, cela fait suite à la reprise du tourisme et des activités économiques sur notre département. Malgré tout, rappelons que le déploiement de la redevance incitative permet aux habitants, de mieux trier et de consommer autrement, afin de réduire ce qui est présent dans leur bac, et donc réduire les ordures ménagères.

Emballages, verre et papier, des tendances constantes.

En 2021, les emballages augmentent de 4,8 %. Les Vendéens trient et le font bien, mais cette tendance régulière résulte d’une consommation d’emballages croissante. Nous avons conscience que la crise sanitaire a participé à cette nette augmentation d’emballages. Le verre augmente toujours un peu chaque année avec 5,3 % pour 2021. Quant au papier, la baisse continue de 2,8 % et trouve son explication par le développement du digital et de la dématérialisation.

Les déchets apportés en déchèterie en hausse.

En 2021, une hausse exceptionnelle de 15 % des tonnages est constatée sur les déchets apportés en déchèterie (soit 39 882 tonnes en plus). L’amiante (+38,8 %), les gravats (+32,7 %) et le mobilier (+21 %) sont les déchets qui ont le plus augmenté. Les confinements successifs ont conforté sans doute l’importance du bien-être chez soi, qui s’est traduit par un renforcement des travaux et des rénovations, à l’origine de ces augmentations.

Trivalis traite les déchets et agit pour les valoriser.

Depuis toujours, Trivalis valorise un maximum de déchets afin de favoriser une économie circulaire très concrète. Grâce aux filières développées et aux bons gestes des Vendéens, plus de 69 % de nos déchets ont pu être valorisés. Les refus de Vendée Tri (10 336 tonnes) qui ne peuvent pas être valorisé en matière, le sont en valorisation énergétique tout comme un tonnage marginal d’ordures ménagères (160 tonnes en 2021). Cela permet à la Vendée de dépasser les objectifs nationaux, puisque la loi de Transition énergétique fixe l’objectif de valorisation à 65 % des déchets en 2025.

Trier les emballages, c’est bien, les réduire, c’est mieux.

L’augmentation des tonnages des emballages est constante et préoccupante. Nous saluons le geste de tri accompli au quotidien par nos concitoyens, et il faut le poursuivre. Néanmoins, pour inverser cette tendance, Trivalis sensibilise pour la réduction des emballages.

2 actions principales sont développées :

  • Une campagne de communication pour inviter les Vendéens à consommer autrement pour réduire ces quantités d’emballages.

  • S’engager pour le retour de la consigne pour les bouteilles en verre. À ce jour, 11 producteurs et 30 distributeurs sont engagés sur tout le département.

 

Accéder au rapport annuel 2021.